À la Une

  1. André Gattolin invité de Philippe Mechet sur RCJ

    Ce 12 janvier 2017, André Gattolin était \ »l’invité politique du jeudi\ » en direct sur RCJ, pour évoquer notamment la campagne de Yannick Jadot, la primaire organisée par le Parti Socialiste ou encore les défis et apports des écologistes dans les institutions : …

    Lire la suite
  2. En vidéo: André Gattolin sur la « taxe Youtube »

    Le Sénat a adopté, ce 16 décembre dans le cadre de l’examen du budget rectificatif pour 2016, la taxe dite \ »taxe youtube\ ». \ »Notre belle administration fiscale serait peut-être plus populaire si elle taxait les contribuables installés au-delà de nos frontières, elle devrait en avoir les moyens\ », a notamment déclaré André Gattolin. …

    Lire la suite

Finances-Economie

  1. PLFR 2016: Pourquoi serait-il hérétique de demander 300 millions pour le climat et les collectivités locales ?!

    Intervention lors de la dernière lecture du projet de loi de finances rectificative pour 2016 au Sénat. André Gattolin a notamment dénoncé le rejet, à l’Assemblée, d’une disposition d’origine sénatoriale visant à donner des moyens aux collectivités locales en faveur du climat: « alors que vous avez trouvé 40 milliards d’euros pour les entreprises, pourquoi semble-t-il à ce point hérétique de demander, et à partir de 2018 seulement, 300 millions d’euros pour le climat et pour nos collectivités locales, dont l’investissement recule ?« .

    Intervention à retrouver en vidéo et ci-dessous :

    lire la suite…

  2. Budget 2017: Nous ne vous donnerons pas notre avis sur ce PLF… puisque cela n’intéresse pas le Sénat

    André Gattolin intervenait ce 19 décembre en séance publique pour la deuxième lecture du PLF 2017, que la majorité sénatoriale a refusé d’examiner (seul le prononcé fait foi) :

    Monsieur le président, Monsieur le ministre, Mes chers collègues, C’est malheureusement bien plus pour faire de la figuration que pour voter la loi que nous nous réunissons aujourd’hui.

    Les valeureux collègues, présents en ce lundi après-midi dans l’hémicycle, n’ont en effet d’autre choix que de regarder passer une navette où l’Assemblée nationale n’aura eu de taches que de discuter avec elle-même, sans que le moindre apport du Sénat ne soit venu alimenter le débat.

    lire la suite…

  3. Nucléaire: « Il faudra bien payer le démantèlement ! »

    André Gattolin, qui avait précédemment indiqué que l’État était « assureur de fait » en cas d’incident nucléaire, a dénoncé ce 16 décembre au Sénat le manque de pertinence des politiques énergétiques françaises en faveur du nucléaire en matière économique et industrielle.

    Il a ainsi rappelé qu’EDF sous-évalue de manière dramatique les coûts de démantèlement des centrales nucléaires françaises, en les estiment à des montants 6 à 7 fois inférieurs a ce que calculent les ingénieurs du nucléaire britanniques ou américains. Le prix de l’énergie nucléaire, dès lors que l’on prend en compte les coûts de construction, de démantèlement, et de traitement des déchets, est très nettement supérieur à celui aujourd’hui annoncé.

    lire la suite…

Culture-Medias

  1. [AFP] La loi supprimant la pub des programmes pour enfants de FranceTV publiée au JO

    La loi prévoyant la suppression de la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions à compter de 2018 a été publiée mercredi au Journal officiel.

    Adoptée le 8 décembre par le Parlement, cette loi portée par le sénateur écologiste des Hauts-de-Seine André Gatolin (Écologiste) renforce également le suivi de l’auto-régulation à laquelle les chaînes privées sont astreintes.

    « Les programmes des services nationaux de télévision mentionnés (…) destinés prioritairement aux enfants de moins de douze ans ne comportent pas de messages publicitaires autres que des messages génériques pour des biens ou services relatifs à la santé et au développement des enfants ou des campagnes d’intérêt général », indique le texte publié au JO.

    lire la suite…

  2. En vidéo: André Gattolin sur la « taxe Youtube »

    Le Sénat a adopté, ce 16 décembre dans le cadre de l’examen du budget rectificatif pour 2016, la taxe dite « taxe youtube ». « Notre belle administration fiscale serait peut-être plus populaire si elle taxait les contribuables installés au-delà de nos frontières, elle devrait en avoir les moyens« , a notamment déclaré André Gattolin.
    Cette taxe, d’un taux de 2%, sera due par tout opérateur, quel que soit son lieu d’établissement, proposant un service en France qui donne ou permet l’accès, à des oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles ou autres contenus audiovisuels. Elle concerne les éditeurs de services de médias audiovisuels à la demande (Universciné, iTunes, …) et les plateformes communautaires (Youtube, Dailymotion, …).

Europe

  1. QAG : Peut-on faire plus longtemps l’économie d’une véritable armée commune européenne ?

    J’intervenais pour le groupe écologiste dans les Questions d’actualité au gouvernement (QAG) du 17 janvier 2016. À voir en vidéo et à relire ci-dessous dans le compte-rendu des débats en séance publique :

    M. le président. La parole est à M. André Gattolin, pour le groupe écologiste.

    M. André Gattolin. Ma question s’adresse à M. le ministre des affaires étrangères et du développement international.

    lire la suite…

  2. Nous devons repenser l’organisation globale et les fondations de l’Europe

    André Gattolin intervenait ce 12 janvier 2017 à la tribune du Sénat dans le débat « Faut-il réformer le fonctionnement de la zone Euro ? » :

    « Madame la présidente, monsieur le secrétaire d’État, mes chers collègues,

    Faut-il réformer le fonctionnement de la zone euro ? La question posée est pertinente, mon cher Pierre-Yves Collombat, et la réponse est évidemment oui. Reste à savoir comment faire…

    lire la suite…

Echos Presse

  1. [AFP] La loi supprimant la pub des programmes pour enfants de FranceTV publiée au JO

    La loi prévoyant la suppression de la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions à compter de 2018 a été publiée mercredi au Journal officiel.

    Adoptée le 8 décembre par le Parlement, cette loi portée par le sénateur écologiste des Hauts-de-Seine André Gatolin (Écologiste) renforce également le suivi de l’auto-régulation à laquelle les chaînes privées sont astreintes.

    « Les programmes des services nationaux de télévision mentionnés (…) destinés prioritairement aux enfants de moins de douze ans ne comportent pas de messages publicitaires autres que des messages génériques pour des biens ou services relatifs à la santé et au développement des enfants ou des campagnes d’intérêt général », indique le texte publié au JO.

    lire la suite…

92

  1. Intervention sur article 38 de la loi sur le statut de Paris relatif au quartier de la Défense

    L’encre des articles relatifs au quartier d’affaires de la Défense, insérés dans la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, adoptée au mois de janvier 2014, est à peine sèche qu’il faut déjà revenir sur le statut de ce secteur. Avec le présent article, vous nous proposez, madame la ministre, de dissoudre les deux établissements – Défense-Action, ou DEFACTO, et l’établissement public d’aménagement de La Défense Seine Arche, l’EPADESA – pour en créer un seul.

    lire la suite…

Sans frontières

  1. Nous devons repenser l’organisation globale et les fondations de l’Europe

    André Gattolin intervenait ce 12 janvier 2017 à la tribune du Sénat dans le débat « Faut-il réformer le fonctionnement de la zone Euro ? » :

    « Madame la présidente, monsieur le secrétaire d’État, mes chers collègues,

    Faut-il réformer le fonctionnement de la zone euro ? La question posée est pertinente, mon cher Pierre-Yves Collombat, et la réponse est évidemment oui. Reste à savoir comment faire…

    lire la suite…

  2. Nucléaire: « Il faudra bien payer le démantèlement ! »

    André Gattolin, qui avait précédemment indiqué que l’État était « assureur de fait » en cas d’incident nucléaire, a dénoncé ce 16 décembre au Sénat le manque de pertinence des politiques énergétiques françaises en faveur du nucléaire en matière économique et industrielle.

    Il a ainsi rappelé qu’EDF sous-évalue de manière dramatique les coûts de démantèlement des centrales nucléaires françaises, en les estiment à des montants 6 à 7 fois inférieurs a ce que calculent les ingénieurs du nucléaire britanniques ou américains. Le prix de l’énergie nucléaire, dès lors que l’on prend en compte les coûts de construction, de démantèlement, et de traitement des déchets, est très nettement supérieur à celui aujourd’hui annoncé.

    lire la suite…

Sénat

  1. QAG : Peut-on faire plus longtemps l’économie d’une véritable armée commune européenne ?

    J’intervenais pour le groupe écologiste dans les Questions d’actualité au gouvernement (QAG) du 17 janvier 2016. À voir en vidéo et à relire ci-dessous dans le compte-rendu des débats en séance publique :

    M. le président. La parole est à M. André Gattolin, pour le groupe écologiste.

    M. André Gattolin. Ma question s’adresse à M. le ministre des affaires étrangères et du développement international.

    lire la suite…

  2. PPL autorités administratives indépendantes : une grande avancée

    Intervention en séance publique au Sénat le 10 janvier 2017 (à revoir également en vidéo) :

    « Monsieur le président, Monsieur le secrétaire d’Etat, Mes chers collègues,

    Les deux textes que nous examinons aujourd’hui en troisième lecture traitent d’une question, à notre sens majeur mais trop longtemps évacué sous le tapis de l’organisation contemporaine de notre démocratie, à savoir la question des contours et des modes de fonctionnement de ces fameuses autorités administratives indépendantes et autorités publiques indépendantes qui n’ont eu cesse de se multiplier en France au cours des 4 dernières décennies.

    lire la suite…

  3. Nucléaire: « Il faudra bien payer le démantèlement ! »

    André Gattolin, qui avait précédemment indiqué que l’État était « assureur de fait » en cas d’incident nucléaire, a dénoncé ce 16 décembre au Sénat le manque de pertinence des politiques énergétiques françaises en faveur du nucléaire en matière économique et industrielle.

    Il a ainsi rappelé qu’EDF sous-évalue de manière dramatique les coûts de démantèlement des centrales nucléaires françaises, en les estiment à des montants 6 à 7 fois inférieurs a ce que calculent les ingénieurs du nucléaire britanniques ou américains. Le prix de l’énergie nucléaire, dès lors que l’on prend en compte les coûts de construction, de démantèlement, et de traitement des déchets, est très nettement supérieur à celui aujourd’hui annoncé.

    lire la suite…

Remonter